© Yoshi Shimizu

RÉDACTRICE ET AUTEUR MULTICULTURELLE

A MULTICULTURAL WRITER AND AUTHOR

Née à Genève d'un père espagnol et d'une mère portoricaine, j'ai vécu en Suisse, en Angleterre, en Espagne, en Inde, à Puerto Rico et en Haïti.

Auteur-interprète à la base, observatrice, à travers une fenêtre très personnelle, de l'état du monde (et de mon propre état), je me suis retrouvée un jour à promettre à ma fille adolescente une vie moins instable.

Heureusement, j'avais prévu le coup, et m'étais munie d'un Master en Lettres (en langues et civilisations orientales), au cas où. Il m'a permis de survivre dans des environnements très variés, comme, par exemple, une compagnie aérienne (qui s'est retrouvée clouée au sol); une maison de vente aux enchères (qui a vendu des Picassos et les gants de Michael Jackson); la Croix-Rouge (qui m'a appris à garder mon passeport et autres objets de valeur dans une pochette en plastique en cas d'inondation ou de tremblement de terre); plusieurs agences de l'ONU en Suisse et en Espagne (où j'ai découvert la signification d'expressions telles que: "acteurs clé", "renforcement des capacités", "OMD" et “après 2015” – et pour la première fois, ai songé à prendre une assurance-vie, avant un voyage en Somalie).

Je ne sais pas si je suis un oiseau rare, mais pour moi, le syndrome du nid vide n'a duré que quelques semaines. Est-ce que c'est moi qui suis revenue à l'écriture, ou l'écriture qui est revenue à moi? Je l'ignore, mais le fait est que j'ai très vite repris la plume pour vivre à nouveau ma vie nomade et créative.  

Aujourd'hui je raconte des histoires. Des histoires vraies. La plupart parlent d'hommes, de femmes, d'enfants et de jeunes qui savent ce que c'est que d'avoir à lutter dans la vie.  

Qu'elles soient publiées dans des sites web, des journaux, des magazines, des newsletters ou des rapports annuels, j'écris ces histoires pour des organisations et des individus qui veulent faire la différence.  

J'écris dans l'espoir que nous n'oubliions jamais notre humanité.

Born in Geneva to a Spanish father and a Puerto Rican mother, I have lived in Switzerland, the UK, Spain, India, Puerto Rico and Haiti.

Once a singer and lyricist, looking through my personal window over the state of the world (and my own state), I found myself one day promising a less unstable life to a then budding teenage daughter.

Luckily I had secured a Master of Arts (in Oriental Studies), just in case. Somehow it allowed me to survive in very varied environments, such as a prestigious airline (which ended up grounding), an auction house (which sold Picassos and gloves belonging to Michael Jackson), the Red Cross (which taught me how to keep my passport and valuables in a plastic pouch in case of floods or earthquakes), and several UN agencies in Switzerland and Spain (where I discovered the meaning of “stakeholder”, “capacity building”, “MDGs and “post-2015” – and for the first time thought about taking life insurance, before a trip to Somalia).

I don’t know whether I am a rare species, but for me the empty nest syndrome only lasted a couple of months. Whether I came back to writing, or writing came back to me, the fact is that I was soon holding a pen again and resuming my wandering and creative life.

Today I write stories. True stories. Most of them about men, women, children and young people who know what struggling is all about.

Whether they appear in websites, newspapers, magazines, newsletters or annual reports, I write these stories for organizations and individuals who want to make a difference.

I write in the hope that we never forget our humanity.