Lancement de mon premier livre, "Genève, l'esprit solidaire"!

December 15, 2016  •  Leave a Comment

Lancement de mon premier livre, "Genève, l'esprit solidaire"!

Genève, mardi 24 janvier 2017 à 18h.

Ouvrage pour les 50 ans de la Fédération genevoise de coopération (FGC).

La publication évoque l’histoire des associations, donne la parole à celles et ceux qui ont jalonné son parcours et illustre une sélection de projets, tant ici qu’au Sud, qui ont façonné 50 ans de coopération genevoise avec le reste du monde.

Après une brève présentation de l’ouvrage, des membres et partenaires de la FGC et des représentants des autorités prendront la parole.
Un apéritif sera offert pour clore cette soirée.

"Nous sommes le 14 décembre 1966. Dix hommes et six femmes représentant une douzaine d’ONG sont attablés au Café du Boulevard, leur QG habituel au boulevard Georges-Favon. Depuis un an et demi, c’est autour de ce qu’elles appellent la « Table Ronde » que ces personnes se retrouvent. (...) Ces associations viennent d’horizons divers, mais elles ont un objectif commun : coordonner leurs efforts pour une aide plus efficace. Ce jour-là, c’est leur dernière Table Ronde. Les rencontres informelles, les débats passionnés et les échanges de bonnes pratiques vont prendre une nouvelle dimension. En cette fin d’année 1966, (...) les 12 organisations décident de sceller officiellement leur destin en créant la Fédération genevoise de coopération avec le Tiers-Monde (FGCTM), qui deviendra FGC en 1972. (...) L’aventure solidaire se formalise, elle perdure depuis 50 ans…"

Extrait de l’ouvrage rédigé par Elena Sartorius et qui sera disponible sur place à un tarif préférentiel.

Inscriptions souhaitées sur:
melanie.rouquier@fgc.ch ou 022 908 02 80

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nouvelles d'Haïti / News from Haiti

October 12, 2016  •  Leave a Comment

Je vous invite à suivre mon blog haïtien sur / Come and visit my Haiti blog on: http://stages.mazblog.ch/category/2016/haiti-elena-sartorius/

Cyclone_Matthew_HaitiMatthew: des habitants de Sucrerie-Henry, dans le Sud, ont bénéficié de dons de la part de jeunes entrepreneurs haïtiens.

(Photo: Elena Sartorius 2016)

 

 

 


Haïti: un séisme peut en cacher un autre / Haiti: walls are rebuilt... what about the lives behind?

February 18, 2016  •  Leave a Comment

Mirlaine, rebuilding her life after disaster and abuseMirlaine, 17, rebuilding her life after disaster and abuse

(Photo: Jan Schneider)

Haïti: un séisme peut en cacher un autre

Haiti: walls are rebuilt...

but what about the lives behind?

Lors d'un voyage en Haïti avec la Fondation Terre des Hommes, j'ai rencontré Mirlaine, 17 ans, dans sa maison au fond d'une allée étroite de Port-au-Prince.

Victime des violences sexuelles contre les enfants qui se sont multipliées dans les camps de réfugiés après le tremblement de terre de 2010, elle revient de loin.

Aujourd'hui elle rêve encore de retourner sur les bancs de l'école, qu'elle a dû quitter à l'âge de 13 ans, lorsque le séisme a bouleversé sa vie.

Un rêve pour le moment hors d'atteinte pour celle qui était pourtant une bonne élève. 

Attention: un séisme peut en cacher un autre.  

(Lire l'histoire de Mirlaine)

During a trip to Haiti with Terre des Hommes Foundation, I met Mirlaine, 17, in her home tucked in a narrow street of Port-au-Prince.

A victim of the sexual violence against children prevalent in refugee camps after the 2010 earthquake, she has gone to hell and back.

Today she dreams of going back to school, which she was forced to leave at the age of 13, the day the walls came tumbling down, shattering her life.

A distant dream for a once bright student.

Walls have been rebuilt, but what about the lives behind?

 

(Read Mirlaine's story

(For more impressions on Haiti, read my Facebook post)

 


When peace as a dream comes true

September 19, 2015  •  Leave a Comment

Photo: Yoshi Shimizu

Lorsque le rêve de paix devient réalité

When peace as a dream comes true

Aujourd'hui, j'aimerais féliciter Farah Abdullahi Abdi, un jeune réfugié somalien dont j'ai raconté l'histoire récemment dans un article

Farah vient d'être élu lauréat du Prix International pour la Paix de la ville de Brême.

Il est arrivé en Europe il y a trois ans, à l'âge de 17 ans, après avoir traversé le Sahara et la Méditerrannée. Il fuyait des lois discriminatoires à l'égard de son orientation sexuelle.

Today, I would like to congratule Farah Abdullahi Abdi, the young Somali refugee whose story I wrote in a recent article

Farah has just been honoured with the Bremen International Peace Award 2015, for his commitment to protecting the rights of refugees. 

He arrived in Europe three years ago, aged 17, after crossing the Sahara and the Mediterranean. He was fleeing laws that discriminate against his sexual orientation. 

Lire la nouvelle / Read the news 

Article paru dans le Courrier / Article published in Le Courrier 18.08.2015: Français English


"It always seems impossible until it's done"

August 30, 2015  •  2 Comments

Via Ferrata

(Photo credit: Yoshi Shimizu)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"On croit toujours que c'est impossible

avant d'y arriver"

"It always seems impossible until it's done" 

J'ai entendu cette citation à la radio il y a trois jours. Je fais rarement attention aux citations, mais quelque part, celle-là m'a parlé. 

J'étais sur le point de créer mon propre site internet. Je peux déjà m'imaginer l'air surpris de certaines personnes de mon entourage. Ma propre fille a réussi un jour à convaincre un vendeur que proposer un Blackberry à sa mère "n'était peut-être pas une bonne idée car elle n'est pas très douée pour la technologie". 

Après la première journée passée sur mon site, j'avais à peine réussi à créer ma page de couverture, et étais sur le point d'abandonner. J'ai étudié le chinois à l'université, et franchement, ça m'avait paru plus facile que de naviguer dans un système de gestion de contenu. 

"On croit toujours que c'est impossible avant d'y arriver". Je me suis répété cette phrase comme un mantra. Maintenant je savais qu'elle m'était destinée. 

Le matin du deuxième jour, mon homme a eu la gentillesse de m'apprendre quelques trucs. Il faut dire qu'il venait de passer plusieurs mois à créer son nouveau site, qui est d'ailleurs magnifique. Mais bon, lui il est doué en technologie. Mais ses leçons on fait des merveilles. A la fin de la journée, c'est comme si j'avais traversé une frontière invisible, et je me suis surprise à naviguer avec grâce entre les pages, le mode édition, le mode affichage, les photos et le tableau de bord.  

Le troisième jour, le miracle est arrivé. Mon site internet était prêt. D'accord, c'est un site minimaliste. Mais c'est comme ça que je le voulais au départ. J'ai créé mon propre site internet! Ce qui paraissait impossible il y a seulement trois jours est devenu réalité.

"On croit toujours que c'est impossible avant d'y arriver"... J'ai aussi découvert que ces paroles qui m'ont tellement marquée il y a trois jours sont de Nelson Mandela. 

Tout ça pour dire que rien n'est impossible. 

Je vous encourage vous aussi à surmonter vos peurs et limitations pour tenter l'impossible. Faites-en une réalité. 

I heard this quote three days ago on the radio. I rarely pay attention to quotes, but somehow I felt this one was intended for me.

I was just about to start creating my first website.  I can already imagine the surprise on the faces of a few people I know. My own daughter once convinced a salesman that selling a Blackberry to her mother was "perhaps not a good idea as she is not very good with technology". 

After the first day working on my website, I had barely managed to design my cover page and was about to give up. I studied Chinese in the university, and frankly, it seemed much easier than navigating in a CMS. 

"It always seems impossible until it's done". I kept repeating this sentence like a mantra. Now I knew it was intended for me. 

On the morning of the second day, my man was kind enough to show me a few tricks. He had just spent the past couple of months designing his new website and it had come out wonderfully. But he is good with technology. Anyways, his explanations did wonders. By the end of the day, I seemed to have crossed an invisible frontier and found myself evolving with ease between pages, edit view, visitor view, photos and dashboard. 

On the third day, a miracle happened. My website was ready. OK, it's a minimalist website. But that's how I wanted it in the first place. I made my own website! What seemed almost impossible three days ago has become a reality. 

"It always seems impossible until it's done"... I also found out that those words which had such an impact on me three days ago were Nelson Mandela's.  

All this to say that nothing is impossible. 

I would like to encourage you too to overcome your fears and limitations and just go for the impossible. Make it a reality.

 

Archive
January February March April May June July August (1) September (1) October November December
January February (1) March April May June July August September October (1) November December (1)
January February March April May June July August September October November December